Projet éducatif


site_img5

Telecharger le projet éducatif au format pdf
Les grandes lignes
  • Accueil familial, chaleureux et bienveillant.
  • Debo é Moi veille à ne faire aucune discrimination basée sur le sexe, la race, l’origine socioculturelle ou socio-économique à l’encontre des enfants ou de leurs proches.
  • Je favorise l’intégration des enfants ayant des besoins spécifiques, dans le respect de leur différence.
  • Participation active et régulière aux formations proposées par l’ONE.
  • Relations continues avec le réseau des accueillantes et des maisons d’enfants de la région.
  • Dialogue quotidien avec les parents, mes parents sont de réels partenaires.

Ça commence maintenant !

La Familiarisation
La familiarisation  La séparation – Repas  La propreté – Le départ du soir

La familiarisation

La familiarisation

Il n’est jamais aisé de confier ce qu’on a de plus cher à une personne inconnue au cercle familial.

Pour ce faire, mon milieu d’accueil propose une période de familiarisation, afin qu’un lien de reconnaissance et d’attachement se construise entre nous adultes mais également avec votre bébé.

Il ne faut pas négliger cette période, qu’il s’agisse d’un premier enfant ou du troisième, afin que votre enfant se sente suffisamment en sécurité pour réaliser de nouvelles découvertes.

Cette période de familiarisation n’est pas la même pour tous, car chaque famille a des besoins et des attentes différentes. La plupart du temps, cette période s’articule en un minimum de trois temps, et généralement une dizaine de jours avant l’entrée effective de votre enfant.

1) Papa, maman et bébé viennent ensemble pendant +/- 2h00.

Les parents seront invités à découvrir son nouvel univers, son lit, ainsi que la place qui lui a été consacrée pour ses affaires personnelles.

Si vous le désirez n’hésitez pas à apporter des éléments décoratifs ou autres (nid d’ange, tour de lit…)

Nous échangerons des informations pertinentes sur votre enfant (son rythme de sommeil, alimentaire, sa digestion, son caractère…)

Votre enfant sera présenté au groupe d’enfants déjà présents dans le milieu d’accueil.

2) Maman et papa confient bébé pendant +/- 2h00 avec si possible la prise d’un repas.

Ce moment permettra à votre enfant de découvrir de nouveaux sons, saveurs, odeurs, rythmes, objets, espaces qui constituent l’ambiance du milieu d’accueil.

Cette rencontre ne doit pas durer plus de 2 heures afin que le temps ne soit pas trop long pour les parents, mais aussi pour le bébé qui sera certainement fatigué d’avoir été sollicité et stimulé.

La prise d’un repas est souhaitée, je pourrai ainsi apprécier le déroulement de celui-ci et peut-être l’adapter si cela est nécessaire.

3) Maman et papa confient bébé pendant +/- 4h00 avec la prise d’un repas

Votre enfant va petit à petit connaitre son accueillante, le milieu, l’ambiance, ce qui l’entoure dans son nouvel environnement.
Ce moment de familiarisation sera un temps de découverte mutuelle.

Le doudou

Pendant toute la période de familiarisation, ainsi que durant tout le temps de l’accueil il est demandé aux parents de penser à ce que Doudou accompagne bébé.

Celui-ci à une fonction transitionnelle entre le milieu familial et le milieu d’accueil, il va permettre à votre enfant de rester lié à des pensées agréables pour lui, son odeur et sa texture vont le rassurer.

Vous connaissez mieux que personne votre enfant, et vous pourrez ainsi nous guider afin de savoir ce qui convient le mieux à votre bébé. 

Au fil du temps, avec la mise en place de rituels, votre enfant sera sécurisé, il rangera lui même son Doudou afin de pouvoir participer aux activités. 

Le Doudou restera accessible à l’enfant si celui–ci en manifeste le besoin. 

La tétine

La tétine peut également avoir un rôle de Doudou, elle est autorisée dans le milieu d’accueil. 

La tétine peut  permettre dans un premier temps de répondre aux besoins de succion de bébé, elle a pour but de le rassurer lors des terreurs nocturnes mais également peut soulager les poussées dentaires douloureuses. 

Je veillerai néanmoins à être vigilante, votre enfant apprendra à s’en défaire peu à peu afin qu’il puisse développer au mieux son langage.

Je respecte le mode de vie de chacun, sans jugement ni aprioris. Nous sommes tenues à un devoir de réserve.

Un tableau d’affichage sera égalent présent pour les événements spéciaux, anniversaires, réunions, formations… Retour haut de page

La séparation

La séparation du matin est un moment particulièrement important tant pour votre enfant que pour vous. 

Je demande aux parents de ne pas négliger ce temps d’au revoir. 

Après avoir dialogué avec l’accueillante sur les évènements de la veille, la nuit, le matin avant son arrivée, il est demandé au parent de déshabiller son enfant pour ensuite le confier.  Le parent peut disposer les affaires personnelles de son enfant dans le casier qui lui est réservé. 

Le geste symbolique de confier son enfant est très important, il démontre au tout petit que ses parents le laisse en confiance. 

J’insiste sur le fait que les parents disent clairement au revoir et non  « disparaissent » sous prétexte de ne pas faire pleurer l’enfant.  

Votre bébé passera sûrement par des phases différentes: bien accepter cette séparation, puis y être plus réticent.

Ces phases de changements sont normales et peuvent varier pour de nombreuses causes (fatigue, émotions du parent, maturité de l’enfant, mimétisme…) 

J’accompagnerai les émotions de votre enfant, en lui parlant, lui expliquant que son parent doit partir travailler mais qu’il le retrouvera le soir venu. 

Ces pleurs se terminent généralement très vite, si le parent le désire nous lui enverrons un sms ou un courriel. Vous pourrez ainsi continuer votre journée sereinement. Retour haut de page

Les repas

Le moment du repas se déroule dans le calme et la sérénité.

Nous profitons de ce moment pour passer un temps privilégié, nous dialoguons, échangeons.

Les biberons sont donnés dans les bras, tout en veillant aux besoins et au rythme de chacun.

Ils sont préparés par mes soins, selon les méthodes d’hygiène recommandées.

Il est également possible d’apporter le lait maternel dans le milieu d’accueil, il est cependant demandé aux parents d’être vigilent sur :

  • les récipients de conservation et l’étiquetage
  • les températures et la durée de conservation (consommation dans les 48h00 et conservé directement au frigo à une température de 4°c)

Pour les enfants nourris avec du lait en poudre, chaque enfant aura sa boite personnelle étiquetée à son nom afin que l’on puisse préparer ceux-ci au fur et à mesure de la journée tout en respectant scrupuleusement leurs dosages.

Les biberons seront stérilisés par le bon soin des parents, ils seront donnés tous les matins. 

Les parents seront informés des quantités et des heures auxquelles son enfant à été nourri. Si les quantités changent n’hésitez pas à le communiquer. 

La diversification alimentaire s’organise entre « les parents, le pédiatre » selon le développement propre à chaque enfant. Celle-ci sera adaptée dans le milieu d’accueil selon les indications du pédiatre ou de manière plus classique. 

Généralement la diversification alimentaire progressive et individualisée commence après 4 mois et idéalement vers 5-6 mois.

En cas d’enfants ayant un risque d’allergie, on retardera la diversification à l’âge de 6 mois. 

L’initiation à d’autres aliments que le lait, se fait progressivement et selon chaque enfant. 

Les premières cuillères vont permettre à votre enfant de découvrir une nouvelle façon de se nourrir, des odeurs,  textures,  couleurs et saveurs  qu’il ne connaissait pas. 

Il est important que cette nouvelle étape se déroule dans le calme afin de pouvoir échanger un moment privilégié.
Les féculents et les céréales contenant du gluten sont introduits autour de 6 mois.

Les repas sont préparés sur place, le matin même.

Des fruits et légumes frais, de saison et si possible provenant de producteurs locaux sont au menu de manière quotidienne. 

Une fois les petites mains propres, les plus petits sont installés, dans un relax ou dans une chaise haute. Les plus grands distribuent les bavoirs aux enfants et prennent place à leur table. Généralement la table « des grands » est dédiée aux enfants capables de manger de manière autonome.

Tous les p’tits loups mangent ensemble, à leur faim, selon leurs appétits, chacun reste à table tant que tout le monde n’a pas terminé. 

De l’eau sera la seule boisson autorisée pour accompagner les repas.

Selon l’autonomie de chacun, j’encourage votre enfant à s’alimenter seul. Je place ainsi 2 cuillères dans l’assiette (une pour moi, une pour votre enfant ) cela lui permettra de se l’approprier.

J’accompagnerai son geste afin de lui donner toute l’assurance nécessaire à ses nouveaux apprentissages.    

Tout au long du développement de votre enfant, la texture, le gout, les odeurs mais aussi la couleur des aliments sera adaptée.

Le matin, avant la préparation du repas un atelier découverte est organisé de façon à montrer aux enfants les produits non travaillé il pourra ainsi le découvrir de  manière naturelle (ex la carotte avec ses fanes ). 

Ainsi chez Débo le moment du repas est également un moment riche en apprentissage. 

Une fois le repas terminé les plus grands sont fières de pouvoir nous aider à débarrasser la table. 

Les petites bouilles, et les mains sont à nouveaux passées au crible, et nettoyés.     

Les menus sont affichés sur le tableau d’affichage.

La journée de votre enfant est rythmée par ses repas, ceux – ci s’accompagne de rituels et sont donné à heure fixe. 

A 9h30 :  Possibilité d’une collation ( apportée par les parents ) Elle ne doit pas être trop copieuse afin que votre enfant garde son appétit pour les repas principaux

A 11h00 : Légumes, féculents, protéines (viande, poisson, œuf), eau

A 15h00 : Fruits, féculents, eau ou jus de fruits préparé maison.

Synthèse

0 à 4 mois Allaitement maternel ou lait premier âge

5 à 6 mois

Introduction de farines sans gluten

premier repas de fruits ou de légumes

Mixé

7 à 8 mois

Introduction des farines contenant du gluten

La viande maigre, le poisson 15 à 30 grammes maximum

Mixé et grumeaux

8 mois

Pâtes, riz

Ecrasé fourchette

9 à 10 mois

Introduction du pain, biscottes

Finement découpé

10 mois

Séparer les aliments

12 mois

L’alimentation est diversifiée

Retour haut de page

La propreté

L’apprentissage de la propreté est un domaine qui préoccupe beaucoup les parents, à juste titre. 

Elle est mise en place, en concertation avec les parents, vers les deux ans de l’enfant afin que celui- ci acquière suffisamment de maturité physique et psychique.

Il ne s’agit pas de mettre un enfant dans « un moule », chacun a son propre développement. Nous ne pouvons pas obliger un enfant à être propre, il doit en manifester le désir. 

Il peut être frustrant pour un parent, de ne pas voir immédiatement des changements significatifs, mais il est important de ne pas brusquer les enfants dans cette étape si importante. 

L’apprentissage de la propreté se produit dans la phase d’opposition de l’enfant.

Pour certains il va s’agir d’un « déclic », pour d’autres les rituels, la patience, et les encouragements de l’adulte seront beaucoup plus important. 

En cas de constipation ou si votre enfant retient ses selles, il doit appréhender cette période le mieux possible. 

Parents et accueillante agissons ensemble tant dans le milieu d’accueil qu’à la maison.

Dans un premier temps nous proposons le petit pot en rituels, (lors des changes, avant – après les repas, les siestes et à heures régulières. )

L’enfant est encouragé à dire quand son lange est souillé.

Je propose aux parents de mettre une culotte jetable, au-dessus, un sous vêtement que l’enfant aura éventuellement choisi. Supprimer le body au profit des chemisettes.

Je pourrai lui proposer le pot de manière plus régulière.

Nous rappelons régulièrement d’essayer,… la propreté s’installe progressivement.

Le départ du soir

Il est important que l’accueillante soit avertie de quel parent viendra rechercher l’enfant, cela permet de préparer l’enfant, et de l’avertir suffisamment à l’avance.

Les habitudes et les rituels sont essentiels pour le tout petit, tout éventuel changement doit être expliqué afin d’éviter toute surprise.

Si un enfant est par exemple habitué de rentrer chez lui avec sa maman il sera peut-être déçu ou étonné si sa tante vient ce jour-là. 

Chaque petit bout a sa manière propre de s’exprimer au retour de son parent. 

Il arrive qu’un enfant ne veuille pas partir directement, ce n’est pas par manque d’amour pour son parent, mais tout simplement qu’il n’est pas tout de suite prêt à abandonner ses jouets et ses amis. 

Avec la collaboration des parents nous expliquons à l’enfant, qu’il va revenir, que nous nous reverrons, mais qu’il est maintenant  l’heure de partir. 

De la même manière que le matin nous échangeons les informations sur le déroulement de la journée et nous remettons le carnet de correspondance.